Cinquantenaire

Cinquantenaire du traité de l’Elysée.

EXPOSITION A VAROIS et CHAIGNOT…

…sur le 50ème anniversaire de la réconciliation franco-allemande voulue par le Général De Gaulle et le Chancelier Adenauer, à l’occasion de la commémoration du 8 mai.

PREPARATION

Une série de panneaux retraceront l’historique de l’amitié Franco-Allemande  et l’historique de notre  jumelage  qui est une des facettes  concrète  et locale de cette amitié internationale.

1 -  HISTOIRE  DE L’AMITIE FRANCO-ALLEMANDE

  • Série  de panneaux  prêtés par l’ambassade d’Allemagne  La série est déjà réservée par Claude Fontaine . Il y aura 14 panneaux .
  • Légende allemande lue aux enfants  des écoles  à la bibliothèque. Claude Fontaine  traduit un livret sur la légende des Nibelungen.

2 -  HISTOIRE DE NOTRE JUMELAGE

Il a été déterminé une série  de  thèmes à présenter sous  forme de panneaux :

  • Les débuts du jumelage Préparatifs  jusqu’à la signature de la charte . 1 ou 2 panneaux prévus avec textes et photos . Responsable : Paul Lance .

  • Découverte des régions respectives  au cours des 30 années. Ce sont les visites effectuées  au cours des rencontres  en Allemagne et en France .  9 panneaux où seront représentées la Bourgogne  et La Rhénanie-Palatinat avec les lieux de visite , le tout illustré par des photos prises  au cours de ces visites . Responsables : Jean-Louis Pezet et Serge Robbe .

  • Associations des 2 villages ayant participé à nos rencontres. Sans ordre chronologique : le cyclo , le foot, la danse folklorique , le hand , le patchwork, le club photo, les chorales . . . etc . . . . Yves Jean pour le cyclo et la danse , Marie-France Vieillescazes pour le foot, Jean- Louis Pezet pour le club photo  recherchent des documents . Ceux qui peuvent fournir des documents pour les autres participations (y compris celles que nous aurions pu oublier) sont les bienvenus .  1 ou 2 panneaux sont prévus

  • Familles ayant participé depuis le début. 1 ou 2 panneaux  pour présenter les familles. Les photos des familles prises pour le 15ème anniversaire  seraient de bonnes illustrations .

  • Autres communes jumelées en Bourgogne. Une carte  existe , Roland Deschamps pourrait se la procurer. On pourrait illustrer avec une photo du Chanoine KIR qui est à l’origine des jumelages entre nos deux régions.

  • Voyages  de plusieurs jours. Organisés à tour de rôle par le jumelage de chaque pays  depuis 2005, ils ont permis de découvrir dans l’ordre : Berlin , Paris , Dresde et  Lyon . 1 ou 2 panneaux  pourraient être réalisés. Peut-être une vidéo. Les photos ne manquent pas.

La publicité pourrait être réalisée  sous forme d’affiches à mettre dans les commerces  et emplacements communaux, sous forme de prospectus dans les boites aux lettres (pas efficaces,  parait-il ?), article dans le flash-infos . . . Il faut déterminer la (ou les) solution(s) efficace(s).

3 – PREPARATION MATERIELLE

  • Photos .  Tout le monde peut exhumer de ses archives  et proposer des photos caractéristiques  des différentes années et des différents thèmes . Proposez-les  en les mettant dans une enveloppe avec au dos de la photo votre nom, le lieu et l’année de prise. Les  donner à Marie-Thérèse Combet , Jean Louis Pezet ou Serge Robbe.

  • Les panneaux de la commune sont réservés . Serge Robbe s’occupe des cartons , support des montages .

  • Décors de la salle :  Bannières , drapeaux , plantes . . . sont à trouver. Pour le mardi 7 mai il faudrait une équipe de volontaires pour l’installation.

  • Equipes et responsables. Plusieurs thèmes et activités ont des responsables. D’autres non.

Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues. Vous pouvez participer à un thème qui vous intéresse en  contactant  un responsable déjà cité  ou prendre en charge un thème non pourvu . Dans ce cas  adressez vous à un membre du bureau.  Chaque thème se retrouve  dans un lieu et à une date qui lui convient.  Nous mettrons  en commun  l’avancée des travaux  au cours de deux prochaines réunions qui auront lieu :

- lundi 4 mars, salle sous le restaurant scolaire  à 20 h 30

- lundi 8 avril, même lieu , même heure .

Il serait bien que  les panneaux soient terminés pour le 15 avril, car nous serons pas loin de la rencontre de Hamm  et le 7 mai arrive tout de suite derrière.

Ces panneaux seront également exposés lors de la rencontre d’Octobre à Varois.

Si vous avez des questions,  des remarques, des propositions, au sujet de ces préparatifs ,

n’hésitez pas à contacter un membre du bureau.

Merci

Paul Lance

« Année franco-allemande, Cinquantenaire du Traité de l’Élysée »
„Deutsch-französisches Jahr: 50 Jahre Élysée-Vertrag“

50ème anniversaire du discours de Charles de GAULLE devant la jeunesse allemande, Ludwigsburg, 9 septembre 1962.

50.Jahrestag der Rede an die deutsche Jugend des französischen Staatspräsidenten Charles de Gaulle am 9. September 1962 in Ludwigsburg.

Traduction du discours prononcé en allemand (et sans note !) :

 » Quant à vous, je vous félicite ! Je vous félicite, d’abord, d’être jeunes. II n’est que de voir cette flamme dans vos yeux, d’entendre la vigueur de vos témoignages, de discerner ce que chacun de vous recèle d’ardeur personnelle et ce que votre ensemble représente d’essor collectif, pour savoir que, devant votre élan, la vie n’a qu’à bien se tenir et que l’avenir est à vous. Je vous félicite, ensuite, d’être de jeunes Allemands, c’est-à-dire les enfants d’un grand peuple.

Oui ! D’un grand peuple ! qui parfois, au cours de son Histoire, a commis de grandes fautes et causé de grands malheurs condamnables et condamnés. Mais qui, d’autre part, répandit de par le monde des vagues fécondes de pensée, de science, d’art, de philosophie, enrichit l’univers des produits innombrables de son invention, de sa technique et de son travail, déploya dans les couvres de la paix et dans les épreuves de la guerre des trésors de courage, de discipline, d’organisation. Sachez que le peuple français n’hésite pas à le reconnaître, lui qui sait ce que c’est qu’entreprendre, faire effort, donner et souffrir. Je vous félicite enfin d’être des jeunes de ce temps. Au moment même où débute votre activité, notre espèce commence une vie nouvelle.

Sous l’impulsion d’une force obscure, en vertu d’on ne sait quelle loi, tout ce qui la concerne dans le domaine matériel se transforme suivant un rythme constamment accéléré. Votre génération voit et, sans doute, continuera de voir se multiplier les résultats combinés des découvertes des savants et de l’agencement des machines qui modifient profondément la condition physique des hommes. Mais le champ nouveau et prodigieux qui s’ouvre ainsi devant vos existences, c’est à ceux qui ont aujourd’hui votre âge qu’il appartient de faire en sorte qu’il devienne la conquête, non de quelques privilégiés, mais de tous nos frères les hommes. Ayez l’ambition que le progrès soit le bien commun, que chacun en ait sa part, qu’il permette d’accroître le beau, le juste et le bon, partout et notamment dans les pays qui, comme les nôtres, font la civilisation, qu’il procure aux milliards d’habitants des régions sous développées de quoi vaincre à leur tour la faim, la misère, l’ignorance et accéder à une pleine dignité. Mais la vie du monde est dangereuse. Elle l’est d’autant plus que, comme toujours, l’enjeu est moral et social.

II s’agit de savoir si, à mesure de la transformation du siècle, l’homme deviendra, ou non, un esclave dans la collectivité, s’il sera réduit, ou non, à l’état de rouage engrené à tout instant par une immense termitière ou si, au contraire, il voudra et saura maîtriser et utiliser les progrès de l’ordre matériel pour devenir plus libre, plus digne et meilleur. Voilà la grande querelle de l’univers, celle qui le divise en deux camps, celle qui exige de peuples comme l’Allemagne et comme la France qu’ils pratiquent leur idéal, qu’ils le soutiennent par leur politique et, s’il le fallait, qu’ils le défendent et le fassent vaincre en combattant ! Eh bien ! cette solidarité désormais toute naturelle il nous faut certes, l’organiser. C’est là la tâche des Gouvernements. Mais il nous faut aussi la faire vivre et ce doit être avant tout l’oeuvre de la jeunesse. Tandis qu’entre les deux États la coopération économique, politique, culturelle, ira en se développant, puissiez-vous pour votre part, puissent les jeunes Français pour la leur, faire en sorte que tous les milieux de chez vous et de chez nous se rapprochent toujours davantage, se connaissent mieux, se lient plus étroitement ! L’avenir de nos deux pays, la base sur laquelle peut et doit se construire l’union de l’Europe, le plus solide atout de la liberté du monde, c’est l’estime, la confiance, l’amitié mutuelle du peuple français et du peuple allemand.  »

« Année franco-allemande : cinquantenaire du traité de l’Elysée »,

„Deutsch-französisches Jahr: 50 Jahre Élysée-Vertrag“

L’édito des Secrétaires généraux pour la coopération franco-allemande

La France et l’Allemagne s’apprêtent à célébrer le 50ème anniversaire du traité de l’Elysée, conclu le 22 janvier 1963 par le Général de Gaulle et le Chancelier Adenauer. Ce traité a scellé un partenariat d’exception entre nos deux pays qui s’étaient pourtant durement affrontés à plusieurs reprises. Cet accord reste le socle politique, juridique et symbolique d’une coopération exemplaire entre deux Etats, mais – surtout – il a permis le développement d’une amitié sincère entre nos nations.

Nos gouvernements ont décidé d’organiser une « Année franco-allemande : cinquantenaire du traité de l’Elysée », courant de septembre 2012 à juillet 2013. Ce calendrier a été choisi pour coïncider avec l’année scolaire, car les jeunes générations sont au cœur du message que nous voulons adresser à nos compatriotes à l’occasion de ce jubilé. Cette Année franco-allemande s’inscrit dans le temps long : celui d’une amitié qui, ayant pu surmonter les blessures du passé, se projette dans l’avenir, par-delà le règne de l’instantané imposé par le temps médiatique et les fluctuations, aussi graves soient-elles, du temps économique

Notre amitié s’inscrit dans le quotidien : celui, bien sûr, de la construction européenne, dont la relation franco-allemande reste le moteur ; mais aussi celui de millions de nos concitoyens qui, chaque jour, vivent cette amitié et en tissent la trame. La relation franco-allemande mobilise d’abord plus de 200 000 jeunes, qui chaque année découvrent, grâce à l’action de l’Office franco-allemand pour la jeunesse, le pays partenaire ; ce sont également plusieurs milliers d’emplois créés par des entreprises allemandes en France et des entreprises françaises en Allemagne L’année franco-allemande est l’affaire de tous ! Qui d’autre, par conséquent, saura mieux que vous la promouvoir et la faire vivre ? Nous appelons ainsi l’ensemble des collectivités territoriales des entreprises, des associations et des citoyens impliqués dans les échanges franco-allemands ou désireux d’y prendre part à lancer des initiatives qui contribueront au succès de cet anniversaire. Pour cela, un logo confère une identité visuelle à ce projet ; et une procédure de labellisation (dont vous trouverez les modalités sur ce site, ainsi qu’un calendrier à jour des diverses manifestations) vous permet de l’utiliser dans votre propre communication et d’insérer ainsi vos activités dans le programme franco-allemand de festivités.

Plusieurs rendez-vous majeurs ponctuent cette Année franco-allemande :

commémoration, le 8 juillet 2012, de la rencontre entre Charles de Gaulle et Konrad Adenauer à Reims

le 50ème anniversaire du discours du Général de Gaulle à la jeunesse allemande (à Ludwigsburg, le 22 septembre 2012)

le 50ème anniversaire de la signature du traité (qui donnera lieu à des cérémonies officielles et une série de d’événements franco-allemands à Berlin le 22 janvier 2013

le 50ème anniversaire de l’Office franco-allemand pour la jeunesse (à Paris, en juillet 2013).

Nous sommes persuadés que vous serez nombreux à répondre à notre appel et à vous engager pour faire de cette Année une complète réussite. L’amitié franco-allemande n’est pas un acquis : elle doit être cultivée et entretenue. C’est aussi à vous tous qu’il revient, par votre engagement, de la faire prospérer et de lui donner une vigueur nouvelle. Et nous, Secrétaires généraux à la Coopération franco-allemande, serons à vos côtés pour faire de ce Cinquantenaire un moment unique et inoubliable.

Es lebe die deutsch-französische Freundschaft !

Grußwort der deutsch-französischen Beauftragten

Frankreich und Deutschland planen, den 50. Jahrestag der Unterzeichnung des Élysée-Vertrags festlich zu begehen. Dieser am 22. Januar 1963 von General de Gaulle und Bundeskanzler Adenauer geschlossene Vertrag besiegelte eine außergewöhnliche Partner-schaft zwischen Frankreich und Deutschland – zwei Ländern, die sich im Lauf der Geschichte wiederholt erbittert bekämpft haben. Dieser Vertrag ist und bleibt die politische, rechtliche und symbolische Grundlage für eine beispielhafte Zusammenarbeit zwischen zwei Staaten, vor allem jedoch hat er die Entwicklung einer echten und einzigartigen Freundschaft zwischen unseren beiden Völkern ermöglicht.

Unsere Regierungen haben beschlossen, von September 2012 bis Juli 2013 ein „Deutsch-französisches Jahr: 50 Jahre Élysée-Vertrag“ durchzuführen. Dieser Zeitraum wurde gewählt, damit die Feierlichkeiten mit dem Schuljahr zusammenfallen, denn die junge Generation steht im Mittelpunkt der Botschaft, die wir aus Anlass dieses Jubiläums an unsere Landsleute richten möchten. Abseits von Medienrummel und europäischen Krisen stellen die deutsch-französischen Beziehungen eine langfristige Erfolgsgeschichte dar. Diese Beziehungen sind sowohl im kollektiven als auch im individuellen Alltag verankert, in der Gegenwart und noch mehr in der Zukunft. Die deutsch-französischen Beziehungen sind der Motor der europäischen Einigung, die uns alle angeht. Die deutsch-französischen Beziehungen – das ist der Jugendaustausch (200 000 Jugendliche pro Jahr über das DFJW, 8 Millionen seit 1963, und ebenso viele persönliche Erinnerungen), das ist die Schaffung von Arbeitsplätzen durch deutsche Unternehmen in Frankreich und durch französische Unternehmen in Deutschland. Unsere Botschaft lautet daher: Die deutsch-französische Freundschaft betrifft uns alle! Wir ermuntern Sie, am deutsch-französischen Jahr teilzuhaben und die Freundschaft zwischen unseren Ländern mit Leben zu erfüllen.

Wir rufen die Gebietskörperschaften, Unternehmen, Verbände und bereits in Austauschprojekten engagierte Mitbürgerinnen und Mitbürger und jene, die sich noch engagieren möchten, auf, über offizielle Feierlichkeiten und Treffen von Politikern hinaus Initiativen zu starten, die zum Gelingen des Jubiläums beitragen. Zu diesem Zweck wurde ein Logo entworfen, das dem Vorhaben eine erkennbare Identität verleiht. Sie können das Logo für Ihre eigene Kommunikation verwenden und auf diese Weise Ihre Aktivitäten in das deutsch-französische Festprogramm einbinden [weitere Informationen zum Antragsverfahren finden Sie hier].

Mehrere bedeutende Treffen begleiten das deutsch-französische Jahr, darunter:

die Feierlichkeiten am 8. Juli 2012 in Reims zur Erinnerung an das Treffen zwischen Charles de Gaulle und Konrad Adenauer 50 Jahre zuvor,

der 50. Jahrestag der Rede von Charles de Gaulle an die deutsche Jugend in Ludwigsburg, der am 22. September 2012 begangen wird,

der 50. Jahrestag der Unterzeichnung des Élysée-Vertrags, aus dessen Anlass am 22. Januar 2013 eine Reihe offizieller Feierlichkeiten und deutsch-französischer Veranstaltungen stattfinden werden, sowie

der 50. Jahrestag der Gründung des Deutsch-Französischen Jugendwerks (DFJW) im Juli 2013 in Paris.

Wir hoffen, dass Sie unserem Aufruf folgen werden, sich im deutsch-französischen Jahr zu engagieren. Die deutsch-französische Freundschaft muss Generation zu Generation immer wieder aufs Neue belebt werden. Sie zu bewahren und auszubauen kann nur gelingen, wenn wir uns alle für die Freundschaft beider Länder engagieren. Dieses Engagement zu fördern und ihm neue Impulse zu geben – das ist das Ziel des Deutsch-Französischen Jahres 2012/2013.Wir, die Beauftragten unserer Regierungen für die deutsch-französische Zusammenarbeit, sind jedenfalls mit Begeisterung dabei.

Vive l’amitié franco-allemande!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>